Cuisine
paella

« Les alimentations particulières » : quand le plaisir rationnel altère le relationnel…

Les alimentations particulieres - C fischlerAlors qu’une partie de la planète meure de faim, bon nombre d’individus se « payent le luxe » de refuser de certains aliments en vertu de leurs croyances personnelles.  En effet, si une minorité de la population doit se soumettre à des contraintes alimentaires lourdes et discriminantes pour raisons médicales, la plupart des « mangeurs  sélectifs » choisissent librement d’adopter des régimes restrictifs. Rédigé sous la direction de Claude Fichier, « Les alimentations particulières » tente de décrypter les implications de cette nouvelle tendance.

La convivialité mise à mal…

Si passer à table est un acte de partage, le choix de ne pas ingérer tel ou tel type d’aliment tend à limiter la convivialité. Le colloque de l’OCHA (Observatoire des Habitudes Alimentaires)  sur « les alimentations particulières » s’est interrogé sur l’étendue et les limites de cette individualisation alors que dans d’autres sociétés,manifester une aversion ou une préférence envers une offrande relève de l’offense…

Intolérances et allergies : une justification tendancieuse…

Si les allergies diagnostiquées par un spécialiste sont de 4%, il apparait que 30 % de la population se dit « intolérante » à certains aliments. Ce constat montre à quel point se nourrir est un acte rationnel qui mêle les effets sociaux et sanitaires à la relation à son assiette et aux autres. Se démarquer, affirmer sa différence sont autant de motifs à s’auto-diagnostiquer allergique à tel ou tel produit que l’esprit juge nocif pour son organisme.

Haro sur les régimes !

Le diktat de la minceur, les combats écologiques ou la défense des animaux sont autant de bonnes raisons pour s’imposer des restrictions. Souvent extrémistes, ces choix personnels peuvent déclencher de nombreux problèmes de santé. Sans oublier la disparition de toute notion de plaisir liée à l’alimentation, faisant de cet acte vital un danger permanent. Le livre donne des clés pour se réconcilier avec la nourriture, conjurer les peurs et démédicaliser le simple fait de manger. A travers les études et réflexions de 17 chercheurs reconnus internationalement, en croisant le regard des sciences humaines et biomédicales, « Les alimentions particulières » nous éclaire afin de ne pas détruire l’avenir de notre patrimoine gastronomique.

Informations pratiques

Les Alimentations Particulière sous la direction de Claude Fischler
Odile Jacob – 24.90 euros
L’OCHA – Obervatoire des Habitudes Alimentaires
Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Voir Egalement

Huile de noix de coco : l’ingrédient tendance des recettes cuisine & cosmétiques

Cauvin, huilerie nîmoise, explore le monde depuis 1951 ...

Madame Bien-être sur Google+

Abonnez-vous à la Newsletter Madame Bien-Être

Recevez toute l'actualité Madame Bien-Être.
Veuillez compléter les informations ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d'information.
Prénom
Nom
Votre adresse courriel
Garantie sans Spam. Adresse non communiquée à des tiers.