Billets d'humeur
Love couple

Saint-Valentin : 5 excuses pour ne pas la célébrer !

Bien placée dans le rang des fêtes commerciales, la Saint-Valentin est une tradition que les célibataires exècrent et à laquelle beaucoup de couples se contraignent. Pour ceux qui n’ont pas encore trouvé l’âme soeur, voici 5 bonnes raisons de ne pas la fêter sans être démoralisé ! 🙂

Je suis célibataire

Si vous n’êtes pas en couple, c’est évidemment une excellente raison pour ne pas fêter la Saint-Valentin… ou pas ! Cela peut-être une formidable occasion de mesurer tous les avantages du célibat et d’en profiter pour vous cocoonner… Une chose est sûre : avant de trouver l’amour à l’extérieur, il est préférable de le cultiver en soi. Cela vous évitera d’attirer le premier venu pour combler un manque et le regretter, et surtout, de vous sentir rempli par une énergie dont la Source inépuisable est en Vous…

Je suis anti-conformiste

Autre motivation pour zapper les festivités imposées : l’envie de vous démarquer et ne pas céder à la pression de la société. Certes, la tradition dénaturée par la dimension commerciale de la Saint-Valentin justifie parfois l’absence de participation. Un conseil : assurez-vous que votre moitié partage votre vision, sinon vous risquez de passer dans la catégorie suivante…

Je suis radin

Il faut le reconnaître : les tarifs des diners thématiques explosent souvent le budget et les fleuristes offrent une alternative un peu trop classique. Pour ceux qui ont du mal à donner ou peu de finances à consacrer à leur moitié, sachez que parfois, un geste, une carte, un acte authentique et personnalisé valent 10 fois plus qu’une soirée « strass et paillettes » dépouillée d’authenticité. Laissez votre coeur parler…

Je la célèbre toute l’année

L’autre cas, plus rare, est celui du couple idéal qui se donne tous les jours de preuves d’Amour. Si vous avez la chance de connaître votre âme soeur et de partager le quotidien à ses côtés, profitez de cette journée pour ne rien faire, voire vous éloigner d’elle. Et si votre absence passagère était une jolie manière de la surprendre et de réaliser ô combien vous y tenez ?

Je ne suis pas motivé

Dernier cas : vous êtes en couple mais l’idée de le célébrer ne vous procure aucune joie. Pire : vous pensez à une autre femme avec l’irrésistible envie de la voir  ! Soit vous achetez deux bouquets de fleurs pour jouer sur tous les tableaux et entretenir les faux semblant en reniant vos sentiments ; soit cela vous donne l’occasion de faire le point sur votre relation pour être enfin en accord avec votre Moi profond… J’ai pris pour exemple le cas de l’homme qui trompe sa femme, mais l’inverse est valable. Il me semble néanmoins que les femmes ont plus souvent le courage de rompre. La Saint-Valentin est alors une bonne occasion de fermer une porte pour en ouvrir une autre…

Photo de couverture : Brice Sieffert (j’ai son 06 ;-)))

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Voir Egalement

Epiphanie : j’ai trouvé LE Roi… des cons !

Pour l’Epiphanie, chaque artisan rivalise d’ingéniosité pour nous ...

Madame Bien-être sur Google+

Abonnez-vous à la Newsletter Madame Bien-Être

Recevez toute l'actualité Madame Bien-Être.
Veuillez compléter les informations ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d'information.
Prénom
Nom
Votre adresse courriel
Garantie sans Spam. Adresse non communiquée à des tiers.