Santé
ABC Magie

Préménopause : les signes à connaître pour mieux la vivre !

Si la ménopause et ses aléas sont connus de la plupart des femmes, la préménopause puis la périménopause sont des sujets moins médiatisés. Pourtant, connaître les symptômes liés à ces périodes de 2 à 5 ans avant la ménopause permet de mieux vivre cette période de transition… La marque Vania fait le point sur les signes et autres désagréments de ce passage inévitable.

1. Des cycles chaotiques tu auras

Si certaines femmes chanceuses voient arriver la ménopause avec un simple arrêt progressif de leurs menstruations, d’autres subissent des changements de cycles plus chaotiques : règles irrégulières, interruptions pendant plusieurs mois, abondance fluctuante… Autant de gênes à vivre quotidiennement qui n’alertent pas toujours les femmes qui les subissent.

2. Des fybromes ou polypes tu risques d’avoir

Autre signe plus inquiétant lié à la périménopause : l’apparition de polypes ou fibromes ! Elle  peut expliquer une augmentation du volume des règles ou l’apparition de saignements en dehors de la période des règles. Un conseil : consultez votre médecin en cas de doute car les douleurs ne sont pas toujours associées immédiatement à leur apparition !

3. Des bouffées de chaleur tu auras  

Lors de la périménopause, le taux d’œstrogènes diminue (provoquent l’arrêt progressif des règles). Cette chute est à l’origine des fameuses bouffées de chaleur qui vous mettent mal à l’aise en bonne compagnie ! Elles se manifestent au niveau du visage et du cou après un premier ressenti au niveau de l’abdomen ou du thorax. 8 femmes sur 10 sont concernées par ces hausses de la température corporelle allant de quelques secondes à quelques minutes. Les palpitations et sueurs font aussi partie de la liste des réjouissances, sans répit la nuit : le corps tout entier se met à transpirer. Ces sueurs perturbent le sommeil, phénomène ayant des répercussions sur votre humeur !

4. De mauvaise humeur tu seras 

Si le manque de sommeil joue sur la capacité à vivre bien son quotidien (irritabilité, impatience…), la périménopause joue aussi sur le plan émotionnel : tendance à pleurer plus souvent, anxiété et manque de motivation ou d’énergie sont souvent ressentis par les femmes. Au lieu de chercher une cause extérieure, il est parfois plus sage de remettre cet état sur le dos de la préménopause, atténuant ainsi le sentiment de culpabilité qui ne peut que vous enfoncer.

5. Moins attirante tu te trouveras

Dernier aléa et non des moindres de cette période désagréable : la baisse de la libido, associée à une diminution des sécrétions vaginales, une sécheresse de la peau (rides) et des cheveux, ainsi qu’une prise de poids de 2 à 4 kg… Mesdames si votre mari vous trouve moins désirable, sachez que vous n’y êtes pour rien ! Expliquez-lui que vous êtes dans une phase difficile ; le dialogue et la communication facilite l’acceptation…

 

 

Article sponsorisé par Vania

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Voir Egalement

Allergie saisonnière : faites les bons gestes !

Crise d’éternuements, obstruction nasale, picotements, larmoiements… sont le ...

Madame Bien-être sur Google+

Abonnez-vous à la Newsletter Madame Bien-Être

Recevez toute l'actualité Madame Bien-Être.
Veuillez compléter les informations ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d'information.
Prénom
Nom
Votre adresse courriel
Garantie sans Spam. Adresse non communiquée à des tiers.