Cuisine
nutriseniors

Nutriseniors : l’alimentation santé des personnes âgées

Soucieuse du bien-être des personnes âgées, la Fédération des Prestataires de Santé à Domicile a mis en place un livret de conseils nutritionnels, labellisé par le PNNS. Parce-que la santé passe aussi par l’assiette, offrir aux seniors un guide pratique pour bien se nourrir à domicile est un geste altruiste, soutenu par le chef Yves Camdeborde, auteur des dix recettes illustrées.

Un constat alarmant

Selon un sondage réalisé auprès de 1012 seniors, 91% pensent à tord avoir une alimentation adaptée à leurs besoins nutritionnels. Néanmoins, leur dépense énergétique est de 20 à 30 % plus importante que celles dune personnes de 20 ans. Ils doivent donc manger plus de vitamines, protéines, calcium… D’autre part, ils rencontrent parfois des problèmes pour faire leur courses et se déplacer, ce qui limite leur vie sociale. Il est donc indispensable de prendre en compte leurs besoins énergétiques, leurs goûts  (ils préfèrent généralement le sucré au salé), leurs envies (cuisine traditionnelle aux saveurs d’antan) pour leur offrir un programme alimentaire alléchant et leur redonner l’envie et le plaisir de cuisiner. Qui mieux que le Chef Yves Camdeborde pouvait incarner la notion du bien manger et de la convivialité ?

Rencontre avec Yves Camdeborde

Comment avez-vous pris connaissance du projet Nutriseniors ?

Mon frère est docteur en gériatrie. J’ai toujours pris du plaisir à l’accompagner dans les maisons de retraite. Lorsqu’il m’a parlé du projet « Nutriseniors », j’ai tout de suite été enthousiaste à l’idée de donner du bonheur en mangeant. C’est un peu ma philosophie et la raison pour laquelle je fais ce métier. Nous vivons dans une époque morose ; il est fondamental de donner envie aux seniors de cuisiner des choses simples de manière ludique et conviviale.

Quel a été le cahier des charges pour la réalisation de recettes adaptées au seniors ?

 

Je suis resté très libre dans la création des recettes. La seule règle imposée par le Docteur Lesourd a été de donner du goût, en évitant les privations et les excès, tout en prenant conscience du besoin en protéines plus important en vieillissant. Utiliser des condiments pour retrouver les saveurs d’antan à travers des recettes simples et savoureuses, telle a été ma ligne directrice.

 

Selon vous, à partir de quel âge est-on un « senior » ?

 

J’ai été horrifié d’apprendre que nous sommes considérés comme seniors par le monde médical à partir de 50 ans ! Personnellement, j’ai la sensation d’avoir 14 ans !

 

Auriez-vous un conseil de jouvence pour permettre aux seniors de rester en bonne santé ?

 

Garder un lien social est sans doute la chose la plus importante à mes yeux. Remettre de l’humain au coeur de notre vie est essentiel. Il faut inciter les personnes âgées à sortir faire leurs courses quotidiennement pour rencontrer les commerçants, échanger, partager… Acheter quelques carottes à râper en entrée, une courgette et un morceau de volaille, prendre le temps de préparer un plat simple et de l’apprécier avec la fierté de l’avoir réalisé. Nous avons besoin de contacts dans une société trop souvent déshumanisée. Qu’y a t-il de plus beau que de recevoir ou donner un sourire ?

Pour en savoir plus

Restaurant du Chef Yves Camdeborde : Le comptoir du Relais – 5 Carrefour de l’Odéon 75006 Paris
Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Voir Egalement

Huile de noix de coco : l’ingrédient tendance des recettes cuisine & cosmétiques

Cauvin, huilerie nîmoise, explore le monde depuis 1951 ...

Madame Bien-être sur Google+

Abonnez-vous à la Newsletter Madame Bien-Être

Recevez toute l'actualité Madame Bien-Être.
Veuillez compléter les informations ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d'information.
Prénom
Nom
Votre adresse courriel
Garantie sans Spam. Adresse non communiquée à des tiers.