Bien-être
laurent gounelle couv

Laurent Gounelle : le conteur d’optimisme…

Reconnu pour sa capacité à nous faire rêver à travers ses livres profondément humanistes et positifs, Laurent Gounelle poursuit sa mission de conteur d’espoir avec Le jour où j’ai appris à vivre. Un roman qui fait réfléchir sur le sens de sa vie et la nécessité d’en profiter…

L’histoire : faut-il mourir pour apprendre la vivre ?

Fraîchement séparé, père d’une petite Chloé, Jonathan mène une existence sans histoire. Son activité professionnelle est plus mouvementée : agent en assurances, il doit se battre tous les jours, toujours convaincre ; la situation économique n’est pas simple. Travailler jusqu’à prendre quelques petites libertés avec sa morale. Sans parler de son ex-femme et co-associée, Angela, qui ne lui facilite pas la vie. Un jour d’été, lors d’une promenade en ville, une bohémienne lui lit les lignes de la main. Elle s’enfuit terrorisée en lui prédisant sa mort prochaine. Bien qu’il ne croit pas tellement en ces choses, Jonathan est choqué face à la violence de cette annonce. Bientôt, cette idée l’obsède au point qu’il n’arrive plus à exercer son métier comme avant. Jonathan commence à s’interroger sur le sens de sa vie. Et si tout s’arrêtait demain ? Il part se ressourcer à la campagne chez sa tante, la sage et joyeuse Margie, ancienne biologiste, fondatrice d’un institut dédié à la recherche sur les neurosciences et les phénomènes dits « inexpliqués ». Elle va notamment lui faire vivre des expériences basées sur des observations scientifiques réelles. Ce séjour va changer radicalement la vision que Jonathan a de la vie, de sa vie.

La mort comme cadeau de la vie

Ce roman est une invitation à la prise de conscience : combien d’entre nous subissons notre vie, se comportant en victime face à des situations peu épanouissantes ? Une épreuve, d’un accident ou un drame sont alors nécessaires pour nous réveiller. Il suffit parfois de changer de regard sur les évènements pour modifier le cours de sa destinée. N’attendons pas d’être au pied du mur pour ouvrir les yeux sur la beauté des choses qui nous entourent, ces petits riens du quotidien qui l’enjolivent. Comment y parvenir ? La clé se cache  dans la simplicité : commencez par donner un sourire et recevez… C’est magique…

Laurent Gounelle : le conteur humaniste

Écrivain, Laurent Gounelle est aussi un spécialiste des sciences humaines, formé en France et aux États-Unis. Ses livres expriment sa passion pour la philosophie, la psychologie et le développement personnel. Ses précédents romans sont tous devenus des best-sellers traduits dans le monde entier. Après Le philosophe qui n’était pas sage, L’homme qui voulait être heureux et Les dieux voyagent toujours incognito, l’auteur signe son quatrième roman : Le jour où j’ai appris à vivre. Il fait partie des dix romanciers français les plus vendus.

laurent gounelle
Le jour où j’ai appris à vivre

Laurent Gounelle
Editions Kero
19,90 € (papier)
13,99 € (numérique)

Dans le même esprit, je vous invite à découvrir mon roman :
Le bruissement de l’aile du papillon
(Envoi dédicacé sur demande : stephanie@madamebienetre.com)
papillon

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Voir Egalement

Sextoy écolo : bonne Sans-Valentin à toutes les célibataires soucieuses de la Planète !

Pour surfer sur la vague des préoccupations environnementales ...

Madame Bien-être sur Google+

Abonnez-vous à la Newsletter Madame Bien-Être

Recevez toute l'actualité Madame Bien-Être.
Veuillez compléter les informations ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d'information.
Prénom
Nom
Votre adresse courriel
Garantie sans Spam. Adresse non communiquée à des tiers.