Billets d'humeur
ame soeur

Comment rencontrer l’âme soeur ?

Trouver son âme soeur est-il une quête utopique ? J’ai croisé des personnes qui disent l’avoir rencontrée, sans pour autant être parvenu à construire une histoire solide ; d’autres ont la chance de l’avoir à leur côté ; certains ont renoncé à croire en cet amour absolu incarné par un individu. Je n’ai pas de réponse à cette question ; l’expérience me porte à croire qu’il est inutile de la chercher. La vie nous fait rencontrer la personne qui nous correspond à un moment donné pour évoluer. Cessez de vous demander : « Suis-je enfin avec LE BON ? » Laissez la magie opérer pour une heure, une année ou pour l’éternité…

 L’âme soeur

 

6h00 – Après une énième nuit sans sommeil, Joy quitte son amant d’un soir pour retourner dans son quartier du 16è arrondissement. A 25 ans, elle enchaîne les aventures sans lendemain pour ne pas s’attacher à des hommes plus attirés par sa plastique de rêve que par sa personnalité. Il faut dire qu’elle aime les séducteurs charismatiques, dont l’infidélité est proportionnelle à la beauté…

Mannequin depuis l’âge de 16 ans, Joy n’a jamais songé à construire une vie de famille ; quitter ses parents et son entourage Cannois pour LA capitale était bien plus excitant. Entièrement dévouée à sa carrière, elle n’a eu que des relations avec des top models dans le même état d’esprit. Aujourd’hui, la grande blonde filiforme est un peu moins sollicitée ; la retraite arrive vite dans le monde de la mode avide de filles juvéniles. Les journées sans travail la placent devant le précipice d’une vie désespérément vide. Son quotidien est fait de relations superficielles, à une exception près…

Serveur dans la brasserie du coin de sa rue, Laurent sert le café de sa protégée depuis qu’elle a emménagé. A toute heure du jour ou de la nuit, Joy s’installe au bar pour se confier ou simplement observer son seul ami. A mille lieux de son monde de paillettes, il représente l’antithèse des hommes qu’elle aime : 1m70, blond, chétif et sans attrait. C’est pourtant le seul être bienveillant qui ne soit pas sous le charme de ses mensurations parfaites. Laurent voit au-delà des apparences ce que peu de monde perçoit…

7h00 – Avant d’aller se coucher, Joy passe prendre un café à son QG. Accoudée au comptoir du « Passy Bar », elle cherche Laurent, étonnée de ne pas le trouver affairé à servir les clients matinaux. Le patron avance vers elle l’air gêné et lui remet une lettre de la part de son employé. A moitié ensuquée, Joy décachette l’enveloppe. En quelques lignes, son meilleur ami lui annonce son départ impromptu pour Saint-Tropez ; une opportunité dans une célèbre plage privée… Faute d’avoir pu la joindre avant son vol de la veille, il a opté pour le courrier. Cas de force majeur ou par simple lâcheté ? Abandonner la femme qu’il aime en secret est la seule issue pour le serveur, condamné à choisir une autre vie…

Joy est bouleversée ; imaginer ses journées sans plus jamais croiser son allié lui semble insurmontable. Elle dissimule ses larmes et s’évade, laissant son café au patron médusé… Joy fonce dans sa chambre et s’effondre sur son lit. Désemparée, elle mesure à quel point elle tient à son ami. Son absence agit comme un détonateur ; la jeune femme découvre la douleur du manque, révélateur d’un sentiment immensément plus grand : l’amour d’un être au physique disgracieux dont la beauté de l’âme transcende ses attentes…

Habituée aux voyages inopinés, Joy attrape sa valise de mannequin volage et fonce en direction de l’aéroport d’Orly. Il lui reste juste assez de temps pour rejoindre « sa moitié » : cet homme à l’air de rien, mais plein des qualités dont elle a toujours rêvé. Leur complicité est un gage de solidité pour leur couple en devenir. Il faut parfois perdre pour gagner, se dit-elle…

Midi – A peine sortie de l’avion, elle récupère la voiture de sa mère et fonce sur la plage privée. Son arrivée en Mini Austin ne passe pas inaperçue. Le voiturier la déshabille du regard, tandis que le patron des lieux l’accueille avec la familiarité des habituées ; une mannequin est une cliente de choix pour une plage branchée. Joy s’installe au bar, commande une coupe de champagne à la barmaid qui l’informe que Laurent est en plein service, en cuisine. Il faudra patienter pour le retrouver.

Laurent aux fourneaux ? Décidément, elle ne le connait pas vraiment. Il faut dire qu’elle a passé plus de temps à lui parler qu’à l’écouter. Que sait-elle de sa vie ? De son enfance ? De ses attentes ? De ses amours ? Rien ! Elle ne s’est pas intéressée à lui, bien trop centrée sur son monde égoïste de petite fille gâtée. Pensive, elle quitte les prétendants qui se sont agglutinés à elle. Elle s’installe sur un transat avec une 5è coupe de champagne pour déstresser. Le défilé de « beautiful people » lui évoque le film de sa vie, fait de strass et paillettes superficiels. Si sa carrière la contraint à suivre une voie qui fait la part belle à l’image, elle est prête à passer au-delà des apparences pour vivre avec un homme fait pour elle…

15h – Un peu pompette, Joy file aux toilettes pour éliminer une partie du champagne avalé. Tandis qu’elle cherche du regard la porte des WC, elle croise celui de Laurent affairé à nettoyer les rares tables abandonnées. Elle court vers lui, il demeure immobile. Elle le prend dans ses bras, il se fige. Elle lui fait la bise, il s’excuse de devoir finir son service. Stupéfaite par sa froideur, elle lui propose de l’attendre sur la plage. Il viendra, dès qu’il le pourra…

16h – Laurent arrive enfin et lui propose de quitter son lieu de travail. Un peu trop « alcoolisée », elle laisse sa voiture pour mieux profiter des instants à partager. Assise à l’arrière du scooter, la jeune mannequin se serre contre lui. Elle aurait préféré aller dans son appartement ; il l’emmène sur une terrasse du centre-ville. Elle l’assène de questions pour tout savoir de sa nouvelle vie ; il l’interrompt brutalement, intrigué par sa visite surprise. Déstabilisée, Joy lui avoue courageusement ce qu’elle ressent. Elle est venue le chercher pour partager sa vie, sans douter un seul instant de la réciprocité de ses sentiments. A tord…

Laurent est engagé dans une relation avec une autre femme. Il a rejoint Chloé, chef du restaurant de la plage privée, pour vivre à ses côtés. C’est une opportunité professionnelle et la continuité d’une belle histoire d’amour virtuelle. Etonnée de n’avoir jamais entendu parler de cette rivale inattendue, Joy insiste. Peu habituée à ce qu’on lui résiste, elle ressent une irrésistible attirance pour celui qu’elle considérait comme un ami asexué. Laurent est distant, elle s’enflamme. Elle se projette avec lui dans leur future vie, lui à la tête de son restaurant, elle avec quelques shooting pour des magazines ; cet hypothétique avenir le fait amèrement sourire…

Joy est bien trop belle pour lui. Il n’est qu’un simple cuisinier, un homme sans charisme à mille lieux de la vie qu’elle a choisie. S’il l’aime tout au fond de lui, il a bien trop peur de la perdre pour prendre le risque de la suivre. Et puis, il y a Chloé. Impossible de la faire souffrir, ni de renoncer à elle pour une histoire qui le rend vulnérable. Joy ouvre les yeux, trop tard ; il n’a pas le courage de quitter sa sécurité pour celle qui se dit être « sa moitié ».

17h – Joy essaie de l’embrasser, il lui propose de la ramener. Elle reste assise, Laurent se lève. Elle lui dit que les âmes sœur sont faites pour se réunir, il lui dit que ce sera pour une autre vie. Elle a mal, il est déchiré par sa peur du bonheur. Il quitte la terrasse et monte sur son scooter. Elle hurle son prénom. Il amorce un virage et se retourne une dernière fois…

17h05 – Un crissement de pneus, puis un choc la font sursauter. Les sirènes des pompiers couvrent les conversations des clients effarés. Un homme en deux roues a été renversé…

Photo de couverture Brice Sieffert
Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Voir Egalement

Epiphanie : j’ai trouvé LE Roi… des cons !

Pour l’Epiphanie, chaque artisan rivalise d’ingéniosité pour nous ...

Madame Bien-être sur Google+

Abonnez-vous à la Newsletter Madame Bien-Être

Recevez toute l'actualité Madame Bien-Être.
Veuillez compléter les informations ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d'information.
Prénom
Nom
Votre adresse courriel
Garantie sans Spam. Adresse non communiquée à des tiers.