Cinéma

Daphné : une comédie psychologique

Daphné est le premier long métrage du réalisateur écossais Peter Mackie Burns avec la superbe actrice anglaise Emily Beecham dans le rôle principal. Le film couronné du prix du meilleur scénario en octobre dernier au festival du film britannique de Dinard, retrace le profil psychologique d’une héroïne qui aime faire la fête mais qui, sous sa personnalité à l’humour acerbe et misanthrope, n’est pas heureuse. Lorsqu’elle assiste à un drame qui va transformer sa personnalité…

Synopsis

La vie de Daphné est un véritable tourbillon. Aux folles journées dans le restaurant londonien où elle travaille succèdentdes nuits enivrées terminées dans les bras d’inconnus.Elle est spirituelle, drôle, libre, aime faire la fête mais,sous sa personnalité à l’humour acerbe et misanthrope, Daphné n’est pas heureuse.En conflit permanent avec sa mère, elle reste bloquée dans une routine et peine à aller de l’avant. Lorsqu’elle assiste à un violent braquage, sa carapace commence à se fissurer…

Une étude psychologique

DAPHNÉ, dont le rôle-titre est campé avec un naturel désarmant par Emily Beecham, est une formidable étude psychologique réalisée par Peter Mackie Burns qui signe ici son premier long métrage. Même si le film est une véritable tranche de vie et se déroule sur quelques semaines seulement, Daphné est un personnage d’une grande richesse dramaturgique : on devine que derrière sa façade sereine, elle bouillonne intérieurement. Si DAPHNÉ met en valeur le métissage culturel de Londres, sa protagoniste est d’une grande singularité : il s’agit d’une jeune femme taillée pour la jungle urbaine et farouchement indépendante, qui a des avis sur tout et qui s’est habituée à vivre dans l’une des métropoles les plus dures au monde, masquant aux yeux de tous son désarroi pour ne pas y faire face…

Une invitation à se libérer

A travers cette histoire, on retrouve la difficulté à laquelle nous pouvons tous être confrontés face à un évènement douloureux. La perte d’un proche, le fait d’assister à un drame, être victime d’un attentat… sont autant d’épreuves à surmonter, chacun à sa manière. Le déni et le silence sont les armes choisies par Daphné jusqu’à ce que la vie lui inflige cette ignominie afin de réveiller ses douleurs enfouies. La résilience passe parfois par le pire…

En salles le 2 mai, distribué par Paname Distribution

Share this Story

Laisser un commentaire

À lire aussi...

Voyage en pleine conscience : un film initiatique au coeur de soi…

LA PLEINE CONSCIENCE, qui consiste à ramener son ...

Newsletter

Madame Bien-être sur Google+

Abonnez-vous à la Newsletter Madame Bien-Être

Recevez toute l'actualité Madame Bien-Être.
Veuillez compléter les informations ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d'information.
Prénom
Nom
Votre adresse courriel
Garantie sans Spam. Adresse non communiquée à des tiers.