Billets d'humeur
couv tv

BUZZ MOI !

Nous vivons dans une société ou la notoriété fait rêver. Pour augmenter sa popularité, chacun tente de se faire remarquer. Faut-il se faire « buzzer » pour exister ?

 La théorie du plein par le vide…

Lorsque l’on voit le succès des Nabila, Zahia et autres produits de la télé, force est de constater la supériorité « des formes » sur le fond… Peu importe le contenu, on privilégie la plastique pour séduire. Nous assistons au triomphe de la vacuité de l’esprit sur l’intelligence. Pire : nous participons au cirque médiatique malgré nous en relayant les cancans…

Quand le paraître annihile l’Etre…

Je me souviens d’une maison d’édition qui me reprochait mon perfectionnisme sur un livre : « l’essentiel tient dans la couverture et le titre ; ne vous souciez pas trop du reste ». Cela résume bien le monde actuel. L’apparence est prépondérante ; il faut plaire en niant sa nature profonde, pour se soumettre aux diktats de normes sociétales méprisables. « Sois belle et tais-toi ! », nouveau credo d’une jeunesse qui préfère vendre ses fesses plutôt que de travailler sur un vrai projet…

Scoop qui peut !

La course à l’audience et autres statistiques censées établir le classement de celui qui a le plus de vues sur son site me dépriment. Qui de celui qui écrit en surfant sur les effets de mode pour attirer un public facile, ou de celui qui ne partage que ce qui lui fait plaisir pour donner envie de lui suivre est le plus attrayant ? La passion aura toujours plus d’impact que les velléités mercantiles des plumes statégiques mais dans notre société de la théorie du vide, il faut avouer que le « buzz à tout prix » a encore de belles années devant lui.

Madame Bien-être ne se fera pas « buzzer »

J’avoue que j’aimerais être lue, assouvissant un besoin de reconnaissance propre aux artistes créatifs. Des annuaires sans cachet ou autres sites dépourvus de contenu auront sans doute plus d’abonnés, gérés par des stratèges du Net avides de rentabilité. De même, les vidéos d’ados déjantés ou autres incitations à la connerie attireront des millions de connexions. Je préfère néanmoins rester fidèle à moi-même et vous proposer des articles riches et variés pour me faire aimer ; et tant pis si mon site n’a pas la popularité de ceux qui se font « buzzer »…

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Voir Egalement

Epiphanie : j’ai trouvé LE Roi… des cons !

Pour l’Epiphanie, chaque artisan rivalise d’ingéniosité pour nous ...

Madame Bien-être sur Google+

Abonnez-vous à la Newsletter Madame Bien-Être

Recevez toute l'actualité Madame Bien-Être.
Veuillez compléter les informations ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d'information.
Prénom
Nom
Votre adresse courriel
Garantie sans Spam. Adresse non communiquée à des tiers.